Comment faudrait-il animer un atelier ou groupe de discussion ?

 

La priorité doit être mis sur le partage. Si c’est pour écouter un enseignement autant envoyer une seule personne qui vient filmer et on se visionne ça dans notre STK tranquillement dans notre ville. La connaissance ne sert à rien si elle n’est pas mis en pratique.

En « atelier » il faut un animateur qui va mener l’atelier. C’est mieux si vous le désigner avant, avec les questions qu’il faut pour démarrer.

Il peut y avoir deux types d’ateliers :

– un atelier plus orienté avec des questions qui soient en rapport avec l’enseignement donnée

– un temps de discussion plus libre où les jeunes pourraient toujours en rapport avec le thème s’exprimer plus librement. Dans ce cas là, il est indispensable d’avoir un animateur qui s’assure que tout le monde se sente à l’aise et éviter aussi qu’il y ait une monopolisation du temps de parole. Les questions dans ce temps de discussion, partage s’articule plus autours de : que pensez-vous de ce qui a été dit, y a t-il quelque chose que vous retenez en particulier, y a t-il un quelque chose qui vous a choqué…

Témoignage

RNSTK 2006 : Le spirituel a organisé les vidéos de mise en situation, proposer le thème, les intervenants.  Au niveau spirituel, nous avions privilégié le dialogue, en tant que recrutement à l’emploi.

CatégoriesFAQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *