Est-ce que je peux m’amuser à la RNSTK ?

 

Foot, basket, volley, sports collectifs, rien de tel pour nouer des liens pourrait-on dire ! Et pourtant, ce n’est pas en amenant un ballon devant un terrain, et dire : “tenez ! jouez !” que tout le monde est satisfait ! Je pense notamment à nos demoiselles du STK qui sont un peu moins motivées à courir derrière un ballon sans parler que jouer en mixte, ça donne pas envie du tout (courir derrière un ballon invisible !!). Bref, les sports collectifs sont bien mais ne font pas tout. Et même si on ne maintient que du “sport ballon”, il faut un minimum de préparation suivant le nombre de participants !  C’est pourquoi il en faut, bien sûr, mais il faut aussi autre chose. Lors de la RNSTK Marseille, et initialement lors de la RNSTK Toulouse, a été proposé un grand jeu collectif, alliant bien sûr un peu de physique mais aussi de l’intellectuel. Le ludique ne doit pas être un loisir réservé à quelques uns, et les autres qui regardent !

Témoignage :

RNSTK 2000 – Toulouse : Des jeux de groupe en petites équipes : les équipes s’affrontent, 2 par 2.

RNSTK Bordeaux et Creil ont opté pour des jeux autour du sport (foot, basket). Succès mitigés car pas tout le monde était impliqué.

RNSTK 2006 : La commission ludique a organisé la fin d’après midi sport et le grand jeu ludique de samedi après midi. L’organisation des jeux dépend du nombre d’animateurs. Pour éviter que certains s’ennuient, nous avions instauré un déambulatoire, ou les jeunes avaient accès à des instruments de musique. Pour le ludique, nous avions bien sûr mis les sports collectifs, mais remis au goût du jour le grand jeu collectif : tout le monde joue !

 

 

CatégoriesFAQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *