On va dormir où ?

 

Vous parlez de couchages individuelles pour pasteur : attention des pasteurs sont mariés. Penser au couchage 2 lits/1grand lit : on ne separe pas un pasteur et sa femme ! ca marche aussi pour les mariés de moins d’un an et On évite aussi pour les mariés tout court. N’oubliez pas les encadreurs qui peuvent être des couples aussi.

 

Faites vous dormir les « grands » (parents/ jeunes couples mariés (il commence à y en avoir !) / encadreurs) avec les STK ?

Témoignage :

On a vu de tout pour dormir, en allant du dortoir (Toulouse) , jusqu’à l’hotel Formule1(Marseille 2006), en passant par les chambres pour 6 ou 8 (Strasbourg).

 

Le problème du dodo, c’est comment répartir tout ce beau monde : par STK, par sexe, par age ?

 

Par protocole, il faut privilégier quand même la séparation des filles et des garçons. Le but est d’éviter tout débordement.

– Grands dortoirs (RNSTK Toulouse)  : séparer filles et garçons. Sanitaires séparés également

– Chambres de 3,4-6 lits (RNSTK Strasbourg, Marseille 99) : idéalement attribuer un nombre de chambres pour un STK en veillant qu’il y ait assez de places pour séparer les filles et garçons + chambre pour encadreurs. Et le mélange direz vous ? Plutôt non pour rester groupé et éviter le  » c’est quel STK qui a la clé, vol d’affaires (normalement y en a pas) et les « il est où untel ? » Les chambres servent de point de ralliement.

– Bungalows ou équivalent (RNSTK Lyon et Orléans) : le risque est que les gens restent dans leurs bungalows dommage pour eux.

– Hôtel formule 1 (RNSTK Marseille 2006) : dans la même idée que pour les chambres avec lits, le problème à été que nous n’étions pas les seuls a occuper le lieu.

CatégoriesFAQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *